Message aux partenaires

 

Une nouvelle campagne mondiale pour réduire le gaspillage alimentaire ainsi que la perte de nourriture dans le monde est  lancée  par le Programme des Nations Unies  pour l'environnement (PNUE), l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et Messe Düsseldorf, en partenariat avec Wrap UK, Feeding the 5000 et plusieurs autres partenaires. La campagne s’inscrit dans le cadre de l’initiative Save Food « Préservez la nourriture » de la FAO  et de l’organisateur de salons professionnels Messe Düsseldorf.
A travers le monde, environ un tiers de la totalité de la nourriture produite,  soit une quantité de  1,3 milliards de tonnes, est perdu ou gaspillé dans les systèmes de production et de consommation alimentaires, selon les données publiées par la FAO. Dans les régions industrialisées, près de la moitié de la  totalité de la nourriture gaspillée, environ 300 millions de tonnes par an,  est le résultat de rejet d’aliments encore propres à la consommation .Cela représente une quantité plus importante que la totalité  nette de nourriture produite en Afrique sub-saharienne, suffisante pour nourrir les 870 millions de personnes affamées dans le monde.
Il a plusieurs raisons expliquant ce phénomène. Mais ce qui est clair, c'est que gaspiller de la nourriture implique une perte considérable d’argent , à la fois au niveau des ménages et  des entreprises, tout au long de la chaîne d'approvisionnement – Pour être exact, cela représente un montant de 200 milliards de dollars par an dans les régions industrialisées.
Dans un monde de sept milliards de personnes, qui atteindra neuf milliards en 2050, gaspiller de la nourriture n'a pas de sens d’un point de vue économique, environnemental et moral. Cela signifie que non seulement de l’argent est perdu mais aussi toute l’énergie, la terre, l'eau, les engrais ainsi que les autres  éléments nécessaires à la croissance et à la distribution des aliments. 
Cette campagne peut faire une grande différence si chacun d’entre nous s’engage,- les mères et leurs familles, les supermarchés, les chaînes d'hôtels, les écoles, les clubs de football, des chefs d'entreprises, les maires, les dirigeants au niveau  national et international.

Impliquez-vous -Manifestez votre engagement 
Les ménages peuvent, par exemple, planifier leurs repas hebdomadaires ou apprendre à cuisiner et conserver les restes de nourriture. Ce mécanisme permet de conserver la nourriture mais aussi d’économiser l'argent dépensé chaque semaine. Les supermarchés, les hôtels et restaurants, mais aussi les entreprises, les villes et les pays peuvent s'engager à mesurer la nourriture qu'ils rejettent  et mettre en place des objectifs pour les réduire et  améliorer leur utilisation de ressources et économiser de l'argent au cours du processus.
Il a beaucoup d'initiatives qui fleurissent déjà dans le monde entier. Cette campagne est aussi une façon de les relier entre elles et de partager des conseils, des expériences  ainsi que des bonnes pratiques.
Nous avons tous besoin de PENSER et être conscient de nos habitudes de consommations alimentaires, nous avons tous besoin de MANGER, et nous avons tous besoin de PRESERVER nos aliments, plus particulièrement dans  les pays développés et dans les classes moyennes des pays en développés. Si nous pouvons réduire notre empreinte, nous pouvons réduire l’impact  négatif de l’humanité sur notre planète. 
Visitez  www.thinkeatsave.org  et www.fao.org/save-food maintenant!

La campagne Think.Eat.Save contribue au programme pour la mise en place de systèmes pour l’alimentation durable du PNUE et de la FAO.http://www.fao.org/ag/ags/sustainable-food-consumption-and-production/en/

Partenaires