La crise alimentaire environnementale

 

Le rapport de la crise alimentaire environnementale avertit que si aucune action n'est prise, plus de 25% de la production mondiale pourrait être perdue en raison de la détérioration environnementale d'ici 2050.

Cependant, l'approvisionnement alimentaire peut progresser à travers l'amélioration de l’efficacité de l’énergie  des aliments.

L'efficacité énergétique des aliments est la capacité à minimiser la perte d'énergie dans la nourriture en tirant profit du potentiel de la transformation, de la  consommation réelle et du recyclage. En optimisant cette chaîne, l'approvisionnement alimentaire peut progresser avec  beaucoup moins  de dommages sur l'environnement.

Par exemple, le développement d'alternatives pour l'utilisation de céréales dans l'alimentation animale,  tel que le recyclage des déchets et l'utilisation des déchets de la pêche, pourrait appuyer  la demande d'énergie pour la croissance  projetée de la  population totale  qui est de 3 milliards de personnes, et une augmentation de 50% dans l'aquaculture.

Le rapport conclut que les populations doivent faire preuve de créativité  concernant le recyclage des déchets alimentaires.

Parmi ces recommandations, figure la sensibilisation sur les pressions d’une population croissante et des  styles de consommation basés sur le fonctionnement durable des écosystèmes.

Pour célébrer la La Journée mondiale de l'environnement le 5 Juin, pouvez-vous organiser une activité pour aider à accroître la sensibilisation et stopper le gaspillage et  la perte alimentaire? Ou dites-nous comment votre organisation contribue déjà à travers vos systèmes de recyclage? Incrivez votre activité ici. Enregistrer votre activité ici.

En savoir plus sur La crise alimentaire environnementale , un rapport préparé par l'équipe d'évaluation d'intervention rapide au GRID-Arendal et le PNUE-WCMC.

Partenaires