Des étudiants de France, du Mexique et du Royaume-Uni récompensés pour leur lutte contre le gaspillage alimentaire

Nairobi, le 16 Décembre 2014 - Trois groupes d'étudiants de France, du Mexique et du Royaume-Uni ont été récompensés pour leurs efforts créatifs et engagés en faveur de la réduction du gâchis alimentaire dans leurs écoles et leurs communautés, dans le cadre du "Défi aux étudiant Pensez.Mangez.Préservez" récemment conclu.

Le gâchis alimentaire est un grave problème mondial ayant des implications négatives sur les plans humanitaire, environnemental et financier. Les écoles y jouent une énorme part de responsabilité. En Angleterre par exemple, les écoles jettent 123 000 tonnes de nourriture par an pour un coût de 250 millions de livres par an. En moyenne, un étudiant américain gâche 30 kilos de son plateau déjeuner chaque année.

Pensez. Mangez. Préservez, une campagne menée par le Programme des Nations unies pour l'environnement en partenariat avec L'organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), l'initiative pour préserver la nourriture et le défi "faim zéro" du Secrétaire Général, ont appelé tous les étudiants à joindre le combat pour la réduction d'un tiers des quantités de nourriture gaspillées mondialement chaque année. De plus, près de 470 écoles et groupes d'étudiants d'environ 80 pays ont relevé le défi.

"Le niveau de participation a été très encourageant, ce qui montre à quel point cette question fait écho auprès des citoyens de tous horizons. La présentation par les étudiants - de niveaux élémentaire à universitaire - a offert une richesse d'idées et de solutions potentielles qui devraient être reprises, diffusées, répliquées et amplifiées au sein de diverses écoles et dans d'autres organisations. Nous espérons que le défi est un simple début et que les écoles continueront leur quête pour la réduction, si ce n'est l'élimination, du gâchis alimentaire et seront à l'origine d'un état d'esprit plus responsable envers la consommation alimentaire" déclare Lucita Jasmin, chef de la campagne au PNUE.

Les groupes menés par Julie Tasse (France), Ana Borges (Mexique) et Catherine Brogan (Royaume-Uni) ont organisé les campagnes les plus efficaces, créatives et qui ont fait l'objet d'une large promotion. Ils ont créé des applications, suivi le gâchis alimentaire produit dans leurs écoles afin d'encourager les autres à changer leurs habitudes alimentaires et ont utilisé leurs réseaux sociaux pour diffuser le message.

1er Prix (5 000 US$) - Julia Tasse, responsable de « What The Food »

WHatTheFood1 

L'equipe "What the Food" a développé un prototype d'application qui mettra les étudiants en lien avec les différents restaurants présents sur les campus, permettant aux étudiants de prévoir l'endroit où ils prennent leur repas à l'avance et aux prestataires de la restauration scolaire de planifier les quantités de nourriture qu'ils devront préparer afin de réduire le gâchis alimentaire. Le groupe a également interrogé les restaurateurs afin d'améliorer la compréhension des causes du gâchis, ont mis en oeuvre des activités de sensibilisation et ont convaincu l'administration des écoles d'adopter des mesures pour prévenir le gaspillage alimentaire. Cliquez ici pour être dirigé vers leur page Facebook.

whatthefooddisc

 

Tristram Stuart a un message pour les étudiants à l'origine de l'application What the Food

Manifesto de la team Whatthefood 

Sense Academy Zéro Gâchis 

What The Food - app pour réduire le gaspillage alimentaire dans les restaurants universitaires 

2nd Prix (3 000 $ ) - 2ème Prix (3 000 US$) - Ana Borges, responsable de « Sullivan Grow and Appreciated »

Le groupe a quantifié le gaspillage alimentaire et a travaillé en collaboration avec les élèves qui avaient l’habitude de ne pas vider leur assiette en vue de les pousser à changer de comportement. Des graines ont été données aux élèves avec pour objectif  de cultiver des légumes dans le potager de l’école et leur faire comprendre le travail et les ressources nécessaires à la production agro-alimentaire. Le but était également de leur donner une compréhension plus juste et un lien plus important avec le cycle de vie de la production alimentaire.

Cliquez ici  pour être redirigé vers la page Facebook du groupe

AnaBorges1

3ème Prix (2,000 US $) - Catherine Brogan, responsable de «Eat My Words »

Le groupe a recouru à des performances créatives telles que le slam, la déclamation et la musique afin de divulguer leur message le plus largement possible. Ils ont largement employé les media sociaux puis collecté des produits qui auraient été jetés dans le but d’organiser une manifestation en dehors de leur école sur le thème du gâchis alimentaire afin de montrer que des aliments parfaitement propres à la consommation sont gaspillés.

Cliquez ici pour plus d’informations.

Catherine2

Mentions Honorables

Maicom B. (Brésil)
Le groupe a développé un programme éducatif afin de promouvoir une culture du zéro gâchis dans le restaurant universitaire de Sao Paulo, Campus de Sao Carlos.

Sadik Gulma (Kenya)
Le projet du groupe consistait à sensibiliser les étudiants au gâchis alimentaire et à les solliciter à mener des actions contre le gaspillage à l’Université Pan-Africaine, Institut des Sciences fondamentales, technologie et innovation.

Kateryna Vorona (Ukraine) – École 6 :
L’école élémentaire a crée un projet comprenant des activités de sensibilisation.

Aida Miller (Brésil)
Le groupe a été à l’origine d’un projet zéro gaspillage ayant pour but la sensibilisation aux conséquences du gâchis alimentaire sur l’environnement et l l’économie.

Michael Iyanro (Nigéria) – Groupe des vainqueurs
Le groupe a développé un manuel destinés aux écoles sur les meilleures pratiques en termes de conservation et distribution alimentaire. 

Hurricane Keenor/ Université Anui Normal (Chine)
Le groupe a développé un slogan : "Faible émission de carbone, moins de gâchis, et style de vie allégé. Nous pouvons le faire ! Le projet s’est concentré sur le gaspillage alimentaire et la sensibilisation à ce problème.

Haifeng Zhou (Chine)
Le groupe a mené diverses activités de sensibilisation ainsi qu’un défi sur le thème du gaspillage alimentaire intitulé « Assiette-vide ».

À propos de Pensez.Mangez.Préservez
La campagne Pensez.Mangez.Préservez de l’initiative pour l’économie alimentaire est un partenariat entre le PNUE, la FAO et Messe Düsseldorf, en appui du défi Faim zéro du Secrétaire Général de l’ONU. Le but est de prendre part aux efforts manifestés pour encourager une action aux niveaux mondial, régional et national, à catalyser davantage de secteurs de la société à agir et à prendre conscience des enjeux par l’échange d’idées exaltantes et de projets entre les acteurs déjà impliqués et ceux susceptibles de le devenir.

www.thinkeatsave.org/fr

Pour davantage d’informations, contactez :

Nicole Lewis-Lettington, This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. , +254 20 7624513

Partenaires